Pour quelles raisons vendre un bien occupé ?

Le propriétaire d’un bien immobilier peut décider de le vendre même s’il est occupé par un locataire. Il est parfois plus intéressant de vendre un bien occupé. Dans le cadre d’un investissement locatif, le futur acheteur peut considérer cela comme un point fort l’acheteur d’un bien avec un bail en cours. De ce fait, il n’aura pas à chercher de locataire, à effectuer des vérifications sur son dossier, ou encore établir un contrat de bail. L’acquéreur perçoit un loyer dès la signature de l’acte de vente, sans perdre un ou deux mois.

Côté vendeur, vous profitez de recettes générées par les loyers jusqu’à la vente définitive. C’est assez pratique si vous remboursez les mensualités d’un prêt immobilier. Une autre raison peut expliquer la vente d’un bien immobilier à savoir le timing personnel. Vous pouvez avoir besoin de fonds pour acheter un nouveau bien immobilier ou un projet professionnel.

L’information préalable du locataire

Le locataire est prioritaire pour l’achat d’un logement qu’il occupe seulement en cas de location nue, lorsque le bailleur adresse une lettre pour donner congé pour vendre. Le congé pour vendre doit être annoncé au minimum 6 mois avant l’échéance du bail d’habitation du logement vide. Cette lettre comporte le prix de vente auquel le vendeur mettra le bien en vente et la notice d’information relative aux obligations du propriétaire d’après l’arrêté du 13 décembre 2017. Il doit également adresser à chaque colocataire du bail. Le congé pour la vente est assez formaliste alors, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un avocat spécialisé avant l’envoi de la lettre. Le locataire dispose d’un délai de deux mois pour se décider et accepter le prix de vente proposé.

Pour vendre votre bien, vous devez au préalable évaluer le montant de ce dernier, et https://www.capstone-immobilier.fr/ vous donne la procédure à suivre à ce propos.

Dans le cadre d’une location meublée, le bailleur peut adresser un congé pour vendre plus de trois mois avant l’échéance du bail. Cela lui permet de vendre librement le bien.

Quel prix de vente pour un bien occupé ?

Le prix de vente d’un logement avec un locataire peut subir une certaine décote par rapport à un logement vide. La décote n’est pas obligatoire, et elle varie selon différents paramètres :

  • L’âge du locataire : une protection particulière est octroyée aux locataires âgés de plus de 65 ans disposant de ressources modestes, sauf si le propriétaire est dans une situation similaire.
  • La durée du bail : naturellement, plus le temps qui reste avant le terme du bail est importante, plus la décote est élevée.
  • Le montant du loyer : si le bien est sous-estimé par rapport au marché locatif actuel.
  • Le type de bien : un bien loué en meublé ou un studio pour étudiants déjà en location peut subir une décote.  Cette dernière plus importante pour un bien loué vide et occupé avec un bail d’une durée de trois ans. Vous pouvez faire appel à un professionnel pour l’estimation de votre bien immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *